Il n’est pas rare que Syrial se masturbe un coup en se réveillant. Il faut dire qu’elle est plutôt grosse et qu’elle a rarement un mec à se mettre sous la dent. Mais ce matin, elle va se laisser totalement aller sur la queue de son frère.


btn_yellow
Syrial baise rarement pour de vrai. Les mecs la délaissent car elle est assez enveloppée, une vraie dinde. Mais il se trouve qu’elle s’est pris une sacrée cartouche hier soir, ce qui l’a bien mis en appétit. La nympho ne peut pas se contenter d’une baise par-ci par-là et elle se console comme elle peut en se masturbant très régulièrement, comme ce matin où elle bouquine un roman érotique et assez cochon. Elle ne peut pas s’empêcher de frotter doucement son clito à travers le tissu de son string qui est déjà trempé par une flaque de mouille. L’excitation monte vite, heureusement qu’elle a un petit joujou qui ne débande jamais. Elle le saisit et se le carre délicatement dans la fente. Sa grotte est beurrée comme un moule à gâteau et le gode glisse sans difficulté jusqu’au fond. Elle préfère les vraies queues, c’est sûr, mais en attendant, c’est mieux que rien. Et quand sa chatte a faim,, il vaut mieux lui filer rapidement un amuse-bouche. Une idée lui traverse alors l’esprit. Son frère n’est pas loin, dans sa chambre, et Syrial est certaine qu’il ne refusera pas une petite baise incestueuse. Elle a eu bien raison, le salopard accepte rapidement de se faire pomper par sa frangine obèse. De toute façon, ça faisait des lustres qu’il voulait se la taper, et il s’en donne à cœur joie lorsqu’il s’agit de lui matraquer les orifices. La soeurette est aux anges, son frère a vraiment réussi à combler son envie de cul. Ça reste de l’inceste, mais quand même, qu’est-ce que c’est bon !